Crédit: Melika Dez

Crédit: Melika Dez

Plus d’une cinquantaine de danseurs provenant du Canada et des États-Unis sont venus participer au battle de Krump W.A.R – Wild And Raw. Le gagnant de cette compétition représentera le Canada au « Illest International Battle » qui se tient à chaque année à Paris. L’organisatrice, Valérie « Taminator » Chartier s’est entourée d’une équipe de haute qualité pour assurer le succès de cette soirée. Preach Ddimplz au micro a conquis le public, DJ Shash’U a maintenu une ambiance buck pour les danseurs et le juge Intimidate aka Jr. Maddripp a eu la tâche difficile de choisir qui se rendra en France.

Crédit: Melika Dez 

Crédit: Melika Dez 

 

 

L’imposante force des jeunes Krumpers de Montréal et les environs fût démontrée lors de l’évènement, notamment par leur performance en battle et par la présentation de la pièce « Mad House » chorégraphiée par Taminator et 7Starr. Soulignons que la section junior fût majoritairement dominée par les filles, brisant ainsi le stéréotype que cette danse est souvent trop intense pour elles. En quart de finale, un échange serré entre Girl Skopez et Miss Diamond a valu une chaleureuse ovation à cette dernière qui passa à un poil d’atteindre les demi-finales. Preach pris un moment pour souligner la bravoure de Miss 7 qui s’est rendue en demi-finale malgré le fait qu’elle se soit sérieusement blessée à la main au début de la compétition. Baby Taminator remporta le trophée après une finale monumentale contre Girl Skopez.

 

La section adulte débuta avec les deux battles thématiques: « Hat tricks » et « Get Off/Liveness ». Dans la première catégorie, six participants épatèrent l’audience avec leur habileté à manipuler leur casquette. La deuxième catégorie, « Get Off/Liveness » est un concept en Krump qui implique beaucoup d’intensité et des mouvements rapides. Les gagnants des deux catégories, Kid Badd Machine et Jigsaw, s’affrontèrent pour le premier prix qui fût décerné à Kid Badd Machine.

 

Les finales Seniors se déroulèrent dans une ambiance exaltante. Après avoir livré un puissant premier round, Jr Maddripp nomina le Montréalais TOX dans sa Fam en lui attribuant le nom « Intimidate X ». La foule eut à peine le temps de se calmer de cette nouvelle que Craze fit exploser la place dans son affrontement contre Jr. Witch doctor.Pas besoin d’attendre le verdict, Preach interrompit l’échange pour déclarer Craze victorieuse. En quart de finale, elle tint tête à SykeOut dans un affrontement mémorable qui nécessita un bris d’égalité. Craze donna une performance subjuguante mais son adversaire se disloqua l’épaule et ne termina pas la compétition. Les demi-finales mirent en scène un échange intense entre Truck et Lil7. Le membre de 7Starr Fam donna un des meilleurs rounds de la soirée mais Truck avait plus d’un tour dans son sac. Après avoir enchainé une série de hat trick époustouflante, Jr Maddripp l’envoya en finale contre Craze.

 

Avant le point culminant de l’évènement, Jr Maddripp démontra l’étendue de son talent en se transformant en machine devant nos yeux avec une musicalité extrêmement précise. Sous l’acclamation de la foule, le juge laissa place aux finalistes. Truck sorti de multiples concepts ahurissants et tenta tant bien que mal d’intimider de son opposante qui resta inébranlable. Après s’être chaleureusement félicité pour leurs performances respectives, le juge rendit son verdict final. Truck reparti avec les billets d’avion pour Paris, mais Craze reparti avec toute l’admiration et le respect des gens qui ont eu la chance d’assister à cette soirée grandiose. 

Par : Fanny Ourse

Comment